yoden...(un air de deja vue...)

Aller en bas

yoden...(un air de deja vue...)

Message  Yoden le Mer 18 Fév - 13:08

Nom : Umizu

Prénom : Yoden

Age : 25ans physiquement, 106ans réellement

Race : vizard

Description physique :
Il a une impressionnante coupe de cheveux noir de jais en bataille, qui lui masque l'oeil droit, son autre noeil est bleu. Il porte une veste noir, assez ample, descendant juqu'a mi cuisse. il est assez musclé, il mesure 1metre80, pour 60kg, et porte un bas de kimono noir en guise de pantalon

Description mentale :est un homme de nature violente. Arrogant, provocateur, sans pitié, téméraire au plus haut point, il est toujours prêt à lever l'épée contre quelqu'un. Yoden ne doute jamais de sa puissance, il se fit à ses instincts primaires qui le mène à la victoire la plupart du temps. Tacticurne, il ne se mèle pas vraiment aux autres. De plus, c'est une vraie tête de mule ! Il ne pense jamais avant d'agir et quand il a une idée dans la tête impossible de la lui enlevée !

Histoire : Yoden était un des derniers samourai, il faisait partit d'une ecole secrete qui avait survecu malgré la mort des traditions japonaise d'origine.
Orphelin a 2ans, il fut recceuilli par le maitre de cette ecole, qui en fit son disciple...pendant de longues années, il s'entraina, il ne pensais qu'a sa, toujours devenir plus fort.
alors que, agé de 20ans, il allait prendre la succession de son pere adoptif, décédé l'an dernier, un groupe d'eleve s'attaqua a lui...
Yoden n'était armé que d'un simple boken(sabre en bois), contre une cinquantaine de lame aiguisé, malgré tout, il brisa tout les os de ses adversaires, jusqu'a les reduire a l'etat de purée sanguinolente, mais il paya sa victoire au prox de nombreuse blessures grave. Il se dirigea vers la loge du maitre de l'ecole, et y trouva un katana proteger par un seau, yoden l'avait deja vu auparavant, et se souvenait que son maitre avait interdit a quiconque de le touché, on disait se sabre maudit.
UNe voix s'immisa dans l'esprit du jeune homme, lui ordonnant de prendre ce sabre, que celui-ci le soignerai, lui offrirait une nouvelle vie...
Yoden brisa le sceau et s'en empara...se fut la plus grosse erreur de sa vie...

le créateur de son ecole, dont le nom a été depuis bien longtemp oublié, était en faite une ame revenu sur exilé sur terre par la chambre des 46. celui-ci avait pris part au premiere experience d'aizen sur la hollowfisation, comme tant d'autres...
pour lui, son hollow était a l'interieur de son katana, quand celui-ci le liberait, le hollow prenait le controle. Ce katana fut sceller et fut transmis de maitre a maitre, qui avait pour interdiction de l'utiliser...

malheureusement, yoden n'avait pas été mis au courant...
Toute la haine qu'il n'avait pas decharger contre ses ennemis, toute sa colere, reveillerent le hollow, mais pour que le hollow puissent prendre le controle, qui fallait que yoden meure...se qu'il ne tarda pas a faire, une fois celui-ci sous forme d'ame, le hollow put enfin se faire plaisir...
et voila, maintenant, yoden sillone les routes, luttant contre lui meme, a la recherche d'une quelqu'onque aide...

test rp :je le demande ici !

Zampakuto(s)/Arme(s) :le zanpakuto maudit :
bachiatari no tsurugi, un katana d'environ 1metres 20, classique.
et deux avant bras de cuir, possedant une lame retractable.

(j'avait pas d'idée pour la description physique, je la referai si besoin est.)


Dernière édition par Yoden le Jeu 19 Fév - 14:43, édité 2 fois
avatar
Yoden
Vizard

Nombre de messages : 5
Age : 24
Date d'inscription : 18/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: yoden...(un air de deja vue...)

Message  Shinzo Yamagami le Mer 18 Fév - 14:50

L'histoire est pas mal mais j'ai vu plus claire ... (Ralonge un peut pour le physique stp Wink
Bon quoi qu'il en soit la tu a le niveau vizard, je te donne le test RP qui est le suivant:

"Raconte en détails le moment ou ton hollow prend le dessus et comment yoden fait pour récupérer son corps et son contrôle de lui même"

Bonne chance a toi Wink

Et bienvenue sur VB-rebirth


Dernière édition par Shinzo Yamagami le Mer 18 Fév - 17:56, édité 1 fois

_________________


Stats libérations en spoiler.
Spoiler:
Shikai :

Att: 78
Déf: 85
Vit: 100

Bankai:

Att: 88
Déf: 95
Vit: 175

Masque:

att: 88
déf: 95
vit: 175
avatar
Shinzo Yamagami
Chef du Hueco Mundo / Fondateur

Nombre de messages : 70
Age : 27
Attaque : 68
Défense : 75
Vitesse : 65
Vie : 700/1000
Reiatsu : 900/1000
Date d'inscription : 16/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://vivebleach-rebirth.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: yoden...(un air de deja vue...)

Message  Byakuran D.L. le Mer 18 Fév - 17:38

Pour ma pars je pense que tu devrais rallonger ta description physique.
avatar
Byakuran D.L.
Chef des couronnes funéraires

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 16/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: yoden...(un air de deja vue...)

Message  Yoden le Ven 20 Fév - 20:23

hs: jai un probleme avec les couleurs, donc deso si c'est pas tres clair, sa sera mieux lundi ou mardi ^^
(des que je selectionne un texte, que je le mets en couleur, le curseur remonte tout en haut, et jai la flemme de chercher ou jen aitait a chaque fois...)

Test rp de yoden...

Commençons par le commencement : la mort du yoden humain.

Apres avoir fait échouer la, tentative d’assassinat, visant a l’empêcher de monter sur le trône de son école, il se retrouva dans une crypte, ou un katana était sceller, il ne pu empêcher d’écouter la petite voix qui lui disait de le saisir, qu’elle allait le guérir...
Tous ses rêves de puissance allaient alors s’accomplir...

J’était la, affalé sur le sol, baignant dans mon sang...a deux mètre de moi, le katana au milieu des bris de verre, il m’appelait, je le sentait...mais j’était trop faible pour le saisir, ma main avançai petit a petit, sans jamais pouvoir l’attraper...un signe du destin, une dernière chance... le katana vibra, puis doucement, roula vers moi...mes doigts le saisir, je me sentit revivre, j’était prêt a me relever...mais se fut fini, la douleur me fit vomir une gerbe de sang...que se passait-il, la promesse d’une nouvelle vie, ou est-elle ?
Je voulais jeter ce katana qui c’était moquer de moi, mais une matière blanchâtre, aussi dure que du béton s’enroula autour de mon poignet, je ne pouvais plus le lâcher...et une voix dans ma tête résonna a nouveau :


-désoler, mais il va falloir que tu meures...pour pouvoir renaître...

Je pensais mettre déjà vider de mon sang, mais encore et encore plus en sortait de mes multiple plaies, la matière blanche, se déplaçait, elle escalada mon bras, mon épaule, et se retrouva sur ma gorge, je la sentit se serrer autour de celle-ci, m’étouffant petit a petit...

Mes paupières étaient lourdes, je sentais la vie me quitter, peu a peu, mon âme sortait de mon corps, et au bout de quelque minutes, je pu voir mon corps allongé devant moi, sa y est, j’était mort.


J’ouvris les yeux dans un endroit vide, tout était noir autour de moi, puis peu a peu, je réussis à m’habituer à l’obscurité, je devais me trouver milieu d’un immeuble, une tour gigantesque, dont le plafond et tout les étages étaient troué en lors centre (en gros, une tour qu’est cassé en d’dans...) On pouvait voir un ciel rougeâtre a travers.
Je me releva, et contempla l’endroit, tout était dévasté, des bureaux de bois étaient explosé, de jeunes et jolis secrétaires aussi...
au milieu de tout sa, des tenait une impressionnante silhouette, recouverte d’une armure rouge, il portait une impressionnante lame, extrement bien ouvragé, et dont l’intérieur de la lame était recouvert de motif rouge sang indéchiffrables a la main.

Il retira negligaement un corps enventrer de celle-ci, puis se tourna vers moi, je ne pouvais rien voir a travers la fente de son casque a corne, mais l’idée du visage d’un tel guerrier me fit froid dans le dos...

Une voix caverneuse résonna dans ma tête, je savais que c’était lui qui me parlait mais mes oreilles ne recevaient rien, je l’entendais directement dans ma tête...


-Bienvenue dans ton inconscient...je me présente, je suis U'zhul, le Preneur de Crânes, et le champion immortel du Dieu du Sang. Je suis ici pour prendre le contrôle de ton âme.

-quesque tu es au juste ? Et où sommes nous ?

-comme les tout juste morts peuvent être agaçant...je te l’ai déjà dit...

Sans que je m’en aperçoivent, son épée me transperça, la douleur me fit tomber a genou, d’un négligent coup de pieds, il retira son épée de mon ventre ensanglanté, et envoya le plat de sa lame frapper mon crâne.

-laisse moi tout de même t’expliqué...il y a fort longtemps, j’appartenais a un jeune shinigami, qui servit a faire les première expérience sur les hollow, malheureusement, il s’est passé la même chose qu’avec toi, lui n’as pas pu résisté contre le hollow qui empoisonnait son esprit, il s’est transformer en un pitoyable monstre, et s’est fait rapidement tué. Mais son zanpakuto lui, fut transmis de génération en génération par tes maîtres...

-quesque c’est que c’est shinigamis et...et les hollow ?

-Tait toi ! Laisse moi finir, je t’expliquerai tout en temps voulu...bref, tu m’as libéré. Moi, j’ai réussit a écrasé le hollow, et a me séparer de l’esprit de mon propriétaire, j’ai donc pu survivre a travers les ages...mais une partie du hollow est entrer en moi, et ma corrompue, je suis donc une essence de hollow, se qui fait que mon propriétaire devra subir des hum...conséquence...

-mais quesque c’est que c’est connerie ?

Malgré le fait que j’était presque éventré, et que mes entrailles étaient a deux doigts de se rependre sur le sol, je me releva, a nouveau, le guerrier me frappa, mais cette fois-ci, se fut avec le tranchant de sa lame, et en plein milieu du crâne...

Soudain, tout m’apparut comme un flash, les shinigamis, les hollow, je connaissais tout sur eux...

-je savais que sa marcherai mieux comme sa... donc, je disais que tu ne pourrais me libéré, sans libéré aussi le hollow, tu deviendra un vizards...

Encore surprit par le coup, je toucha ma tête, apparemment, il n’y avait rien...
Et puis l’immeuble trembla, cela souleva un immense nuage de poussières, la tour commença à s’écrouler...

Je me réveilla en hurlant, il faisait chaud, et le sol était dure, sa sentait le souffre...

-allons bon, je suis ou encore ?

Ma blessure au ventre avait disparut, en regardant un peu autour de moi, je constatai que j’étais sur la pente d’un volcan...
Je ne pouvais discerné se qu’il y avait en dessous, un nuage de cendre noir masquait le bas de la pente.
Si je ne pouvais pas aller en bas, il me suffisait de monter...
Une fois arriver au sommet du cratère, je me pencha pour admirer l’impressionnant spectacle de la lave bouillonnante, et puis pour vomir a cause du souffre...
Mais la, au milieu de la lave, trônait un nouveau katana, de la même taille que le précèdent, mais de couleur de noir.

Et encore une fois, je fus attiré par sa voix, je descendis intérieur du cratère, et commença à marcher dans la lave, malgré la douleur, j’avançai, je ne pouvais pas lutter...
Au bout de 3heures de souffrance, je pu enfin saisir le katana noir.

Puis tout redevint noir...et me revoilà au milieu de l’immeuble en train de s’effondrer...le guerrier en armure, U’zhul se tenait encore la, regardant fixement le mur en face de lui.

-IL arrive...

-qui sa IL ?

-le hollow...

Le haut du bâtiment explosa, une immense tête rouge grimaçante, dont deux énorme cornes, les mêmes que celle de U’zhul, ornaient son crâne Une langue d’environ deux mètres sortit d’une bouche pleine de crocs a ras bord, dont certain dépassaient des lèvres.
Ma main se serra autour du katana noir...un mot me vint a l’esprit : « hattori hanso »...
Sans hésiter, je me rua sur le preneur de crâne, et envoya mon katana le trancher en deux...
Il me renvoya d’un coup de gantelets la d’où je venais, il se retourna vers moi, et se mis a rire...un rire effrayant, sadique...

-alors c’est sa que tu as choisit...dommage...
avatar
Yoden
Vizard

Nombre de messages : 5
Age : 24
Date d'inscription : 18/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: yoden...(un air de deja vue...)

Message  Yoden le Ven 20 Fév - 20:24

Il fonça sur moi, et abattit son épée deux fois, je parai les lourds coups comme je pus, nous n’avions vraiment pas le même niveau... Le monstre géant, envoya une patte de la taille d’un camion dans ma direction, mais il était bien trop lent, je lui trancha un doigt alors que celui-ci allait s’abattre sur moi, la main repartit aussi sec, le monstre poussa un effroyable cri de douleur, qui me vrilla les tympans...

Mon adversaire en face de moi, abattit a nouveau sa lame vers ma tête, mon katana se plaça presque tout seul au dessus de moi. Je sentait que quelque chose vivait dans se katana, quelque chose qui pourrait détruire le hollow et U’zhul...mais comment l’appeler ?

Alors que mes deux mains étaient occupées à tenir mon katana, le gantelet gauche du preneur de crâne se dirigea vers mon ventre, à vingt centimètre de celui-ci, le guerrier en armure écarta ses doigts, et une vague d’énergie me propulsa à l’autre bout de la salle...

-Tu ne pourras pas nous battre comme son petit homme...

Comme si je ne le savait pas...la différence de niveau entre nous deux était a peu près celle entre un escargot et un lion, et il y avait aussi le démon géant dont je ne voyait même pas de qu’elle manières je pourrai le blesser...

Mon dos percuta violemment un bureau, j’était a moitié assis, et je voyais mon ennemi se dirigé vers moi, lentement...Il était maintenant juste en face de moi, il leva haut sa lame, et enfonça sa pointe vers mon cœur...Dans un dernier élan, je me pencha sur le coté, laissant la lame pénétrer mon épaule, il était assez prêt...le katana noir enfonça dans la fente du casque.
Une lumière vive en sortit, et un cri puissant l’accompagna.
L’armure s’effondra, vide.

Mon premier ennemi était vaincue, il fallait maintenant m’occuper du hollow...Mais une envie me saisi, si je revêtait l’armure de U’zhul, si j’utilisais sa force et sa résistance...si je prenais l’autre lame...
Morceau par morceau, je revêtit l’armure du preneur de crâne, elle qui avait l’air bien trop grande pour moi, s’adaptât parfaitement, on aurait dit que le métal était vivant...

Quand je revit le casque, j’entendis a nouveau U’zhul rire, puis je fut pris d’une douleur effroyable, et je mis un genou a terre...plus le rire de U’zhul résonnait dans l’armure, plus la douleur s’intensifiait...je sentait peu a peu mon visage se modifier, des cicatrice apparaissaient, ma peau se retirait de ma chair...Parmis mes cris de souffrance, et le rire moqueur, une petite voix résonna, celle d’une petite fille...telle un murmure, puis la voix augmenta de volume, pour finir par devenir un cri, ce n’était plus une voix de fillette, c’était une voix qui terrifiait, et qui rassurait en même temps, une voix qui « sentait » la puissance...et cette voix me hurlait deux chose :
« Hatori hanso », et « bankai »...
Sans savoir se que c’était je me mis a hurler avec cette voix.
ET alors que le démon réapparaissait, arrachant un nouveau pan de mur, le sol sous moi se mit à trembler, et un rugissement terrifiant résonna des tréfonds du sous-sol, a mes pieds, la terre se craquela, d’immense pics de roche sortir et tout explosa...
Je fut projeté en l’air, dans un nuage de poussière, et tout ce que je discerna, fut un éclair de lumière, un reflet...
Je n’était pas tomber, mais mon dos était en contact avec le sol...puis je sortit du nuage de poussière, sur le dos d’un immense dragon de pierre (rien que pour faire plaisir a drag^^)
Il montait a pic vers le ciel rouge, et j’était retenue par une épine dorsale.
Le dragon dépassa l’immeuble, et se stabilisa.

-salut...sa faisait longtemps...
-hein ? Je ne crois pas qu’on s’est déjà vue...
-sa devait être dans une autre vie...enchanter, je suis hattori hanso, ton bankai...enfin ton attaque ultime quoi...
-ah...

Je ne pus rien dire, en contemplant la vue qui s’offrait a moi...sous le ciel rougeâtre, s’étendait une large plaine de terre de même couleur, jonché de débris et de corps, pas un mètre carré n’était pas recouvert de métal ou de sang, et cela sur des centaine de kilomètre a la ronde...
Et au milieu de tout sa, se tenait une immense démon couleur sang, son corps était long et effilé, par endroit sa peau était troué, et s’es muscles était a nues. Il portait dans ses deux mains deux immenses épées de même facture que celle de U’zhul, mais celle-ci était légèrement courbé, et leur tranchant était crénelé...Entre ses deux cornes, Le preneur de crâne était assis sur un trône de crânes, avec son armure...
La douleur me rappela à l’ordre, heureusement, l’armure maudite était partit retrouver son maître, mais je devais avoir un bras de cassé, et une ou deux cote en miettes...
Le dragon chargea sans prévenir, et se rua sur le démon, crachant des stalactites.
Le démon lança son épée droite vers nous, mais le dragon était bien trop rapide, il évitât, facilement, mais la deuxième épée passa près, quand le dragon arriva a portée, un poussé d’adrénaline, fournit par cette chevauché unique, me fit oublier ma douleur, et bondir sur le front du démon, Ma lame s’abattit juste a l’endroit ou se trouvait U’zhul, mais il esquiva étonnamment vite.
Sa lame se dirigea vers mon flanc droit, mon poignet tourna pour bloquer. A peine sa lame avait-elle choqué la mienne, qu’il attaqua en direction de ma tête, je me tourna sur la gauche pour éviter, et envoyant mon zanpakuto le couper en deux, de bas en haut.
Un bond en arrière lui permit d’esquivé, mais ma lame plongea en avant, lui éraflant le plastron de son armure, quand a lui, il fit virevolter son épée au dessus de sa tête, et envoya un coup en biais, le fit de même, et nos deux épée se croisèrent, produisant une gerbe d’étincelles, il me repoussa facilement. C’est alors que je pris conscience du lieu de notre combat, le front d’un démon géant, il ne fallait pas que je tombe, ou c’était la mort assurer...je fis mine d’attaquer mon adversaire, et passa sa garde, afin de me retrouver un peu plus en arrière sur la tête du monstre, et accessoirement, que mon ennemi tourne le dos au vide...

-tu ne m’auras pas comme sa misérable ! Je suis U'zhul, le Preneur de Crânes, est le champion immortel du Dieu du Sang !

-tait-toi...tu l’as dit toit même, nous somme dans mon subconscient, ici c’est chez moi !

Redoublant de coups et d’efforts, j’abattit ma lame sur le guerrier, maintenant, c’était moi qui attaquai, et lui qui parait... les rôle avait changer, l’escargot était désormais du niveau du lion, un seul survivrai a se combat...

Il s’appuya contre son trône, pour se propulser sur moi avec une agilité déconcertante, je crus avoir ma chance, et abattit mon épée en direction de son casque, mais j’avais mal calculer l’allonge de mon bras par rapport au corne sur son casque, une d’entre elle entrât dans mon ventre comme du beurre, U’zhul se releva, faisant jouer la corne qui sortait désormais dans mon dos.

-Abandonne humain, ai au moins la dignité de mourir l’arme a la main...
-va chier...saloperie...

Mon katana perçant le casque de mon ennemi, produisant une impressionnante vague de sang noirâtre pour une armure vide...

Le casque tomba a terre, et je pu me dégager de la corne qui avait troué mon estomac.
Avant de m’écrouler au sol, j’aperçus le dragon foncer sur moi...je ne sentait plus les sol en dessous, ma tête précédait mon corps...je tombai...

J’ouvris les yeux au milieu de la crypte du dojo, le katana noir en main...la matière blanchâtre sortit de mon nez, de ma bouche et de mes yeux, et rentra dans l’autre katana, qui avait désormais la forme de l’épée de U’Zhu...
Et toute mes blessures avaient a nouveau disparut.
-Quesqu’il c’est passé ?

La voix du dragon résonna a nouveau dans ma tête...
-tu as réussi a vaincre le hollow, désormais, U’Zhu et moi somme a ton service...tu es un vizards...

-un quoi ?

-attends, tu va voir, rengaine moi, et saisis U’Zhu...

J’obéis sans posé de question, empoignant l’épée rouge sang.

-Maintenant, dis la première phrase qui te vient à l’esprit...

Dès que mes mains se serrèrent autour du manche de l’arme, la seule chose qui me vint à l’idée fut :

-prends les crâne pour le seigneur du sang !

Pendant une seule seconde, les cotes cassées, le bras en morceau, et adrénaline revinrent, puis mes mains devinrent gants, mon torse plastron, et mon visage casque. Le tout éclata jetant au sol de la matière blanchâtres, et comme elle l’avait fait auparavant, celle-ci se jetât sur mon visage, pas pour m’étouffer cette fois, mais pour le recouvrir, pendant un instant, je ne vis plus rien, puis une fente apparut devant mes yeux, c’était la réplique exact du casque de U’Zhu, mais en plus léger, en plus fin, néanmoins, les cornes qui avaient bien faillit me tuer était toujours la...



(Selon le grade que l’on va m’attribuer :
Je pourrais ou non maîtrisez le bankai et j’aurai ou non la maîtrise du masque.)

Rappelons le thème du test :
"Raconte en détails le moment ou ton hollow prend le dessus et comment yoden fait pour récupérer son corps et son contrôle de lui même"
et puis je souhaite remercier deezer, pour, m’avoir aider ^^

hs2: j'ai pas pu postez tout d'un coup ! jai pas de chance moi aujourdhui...trop grand nombre de caracteres...
avatar
Yoden
Vizard

Nombre de messages : 5
Age : 24
Date d'inscription : 18/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: yoden...(un air de deja vue...)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum